Créer un site internet
PICARDROUCHI

L'CORNE A VIRUS 2

 

Me rev'là! Hé ouais, l'pache 1, alle débordot. Pourvu que ch'confinemint, i dure pas trop longtimps, pace que j'vas pas chi faire chinquante paches !:-)

Adon, pou l'commincher, ch's'ra un pastiche ed'CHRISTIAN LEDUC, qu'l'allocution d' no quer Préjident du 13 Avril, alle li inspiré. (Cha a inspiré grinmint d'gins, in dirot. Emmanuel Macron,in Muse!! En Muse, mais pas amusant!) Bon, v'là:

"Hier, j’ai vôlu acouter ch’Président qui d’voit d’viser sus l’pandémie à l’télé ; j’me sus dit qu’i d’alloit cor s’inroster d’parlache et qu’i alloit arringer eine séquoi comme des guéauques sus ein bâteon. I a k’minché par arconnaîte qu’i avoit attindu l’beonne avinture, qu’i avoit pris ses bas pou des queauches, et pis i nous a dit qu’in d’voit pôs pinser qu’i n’avoit pus d’about ! I nous a fait agober d’fil in aiwile qu’cha alloit s’arringer, que ch’pic i étoit ervers nous-zaute, et qu’in alloit sus ein cap !
Ed bit in bout d’sin parlache, i nous a fait avaler l’pisseon jusqu’à l’queue qu’el pandémie alle arrivoit à ein pic, ein cap, . . . , eine séquoi ! Alors mi j’me sus dit ch’est ein pic, ch’est ein cap, cha m’rapelle quette cosse ! 

Ch’eul pandémie ch’és nin grind cosse jeone heomme !
In pourroit dire . . . Mon Diu !;   gramint d’cosses in seomme
In cangeant d’teon , par eximpe ; t’nez 
viereus’mint : « mi, si j’avois cha dins min nez
I faudroit tant qu’à mi que j’me l’fasse sôgner »
Amiteus’mint : « I faut s’déhutter bin acouv’té
et seul’mint pour d’aller ker vos agapes ! »
L’pandémie : « ch’est ein roc ! ch’est ein pic ! c’est ein cap ! »

Ch’est bien bieau sin racontache, mès mi j’crôs qu’ ch’est beaucôp d’blaque et pôs beaucôp d’toubaque !  J’me d’minde adu qu’in n’est :  el pandémie, ein aveul i l’aroit vu v’nir aveuk sin bâteon !  Ej m’apinse qu’el pandémie in sara pôs l’arroquer,  qu’in est arringé comme eine vièle houssette. et qu’chés policiers is font attincieon comme Poquette et Larilleon ! Ej crôs bin que ch’pic,  ch’est du beos d’ralleonche et qu’après ch’cap, el bac i va s’ortourner sus l’ pourcheau !!!   "

CHRISTIAN LEDUC

Que v'là eune tirade des nez bin appropriée à chu qu'in intindu hier! Merci à ti, Christian!

NB: J'le savos pas mais "arroquer", ch'est "arrêter", et "houssette": "diminutif de houseau ; guêtre de toile qui s'attachait avec deux cordons sous le genou"

 

 

114

 

 



  Une adaptation libre en picard d'un texte de Gauvain Sers,

par notre ami JEAN-CLAUDE LAMPIN

                                           

                                          IN QUARANTIN-NE*(quarantaine, isolement)

   Ghinhiéte* (clin d’oeil) à Gauvain Sers…..

A toutes chés bloesses* ( blouses) blanques...

 

 

Touron (partout) chés qhiéles (chaises) sont inpilèies,

Touron chés ridhioes (rideaux) dévalèis (baissés, descendus),

Chés écoeles arsanne’te (ressembler) tertoutes,

A chu qu’ ales séront au mò ‘d aout’,

Chés torques éd noulhes (paquets de pâtes), chés uës (oeufs) de ‘l cinse,

Ont dézaltèi (déserté) tous chés réyons (rayons),

Conme s’i falloait chi qu’in ‘s souvienche,

Que ‘l prousse (peur) déjouqhe (réveiller) tous chés bobions (couillons),

Armi (hormis) seurmint ‘l biéstèie (bêtise) eumin-ne (humaine),

Nous v’là tertous in quarantin-ne ! 

..............................

Doeqhins (certains) raleume’te leus triczines (chaînes audio),

Acoute’te in albonme (album) in inthié, 

Doeqhins rsort’te (sortir de nouveau) in viux magazin-nhe,

Qu’ ales ‘n ont, chi, jamoais pu fin-ner (achever),

Chés rinsàrèis (confinés) àrli’te (relire) Prévert,

Chés cons falhis (finis) vi’te (vivre) su él poe (sur le pouce),

In a toudis bzòn (besoin) ‘d inne bòn-ne werre (guerre),

Por àrtorner ‘l bacq tsu ‘l pourchoe (démasquer les saloperies),

Conme él càrgoe (cargo) d’ éch caputin-ne (capitaine),

Nous v’là tertous in quarantin-ne ! 

................................................

 

Chés épinèis (impatients) churqhe’te (trinquer) à-portèie (à bonne distance)

Més gins pàr escrins (écrans) pàrtajèis,  

A batalhe (à outrance), rluqhe’te (mater) chés désseulèis (solitaires),

Al brun-ne (le soir), chés babusses (daubes, propos inconstants) al télèie (télé),

S’ i y a d’z oebates (concerts en plein vent) à chés férnhiétes,

Et dés méssajhes por chés granméres (grand-mère),

Ch’est dins ‘l méqhéhanche (malheur) qu’in voét naîte,

Chés pus bieaux jésses (gestes) solidéres (solidaires),

Mi qui pourfite (profiter) de ‘l sòssintin-ne (soixantaine),

‘M vlà chi ‘d balèi (culbuté) in quarantin-ne ! 

.................................................

 

Chés bourses (lieu de marché des valeurs) croule’te (s’effondrer) inne noque éd pusse (un peu plus),

Et chés cos blancs (cols blancs) trousse’te leus bras (retrousser ses manches),

Falloait qu’in seuche au fond dech puche (puits),

Por qu’ in ‘s inthiéte (s’inquiéter) éd ‘l opita (hôpital),

Conme chelle batalhe (combat) est chi panchante (imminente)

Et màrgré qu’in ‘n euche nin ‘d mòÿin,

Ch’est sins masse (masque de protection) qu’ nous àhue-sòn-nhiantes (aide-soignante)

Qu’ chés métchins récape’te (sauver) nous ànchyins (anciens),

Présseroait (être urgent) qu’in seuche mòns agripin-ne (avare),

Quant vara ‘l bou (fin) ‘d él quarantin-ne ! 

 

Avril 2020

 

114


Et Jean-Claude, i nous fait achteure acouter dins no tiêtes eune arprise de l' magnifique canchon d' Etienne  Roda Gyl et Julien Clerc "Utile". Glossaire à l'fin pou bin tout comprinde.

 

 

       D' BON-SER*

Note music 011(Air : Utile – Etienne Roa Gil / Julien Clerc )         

Quò qui sert in blu-chiel, si in est rinfreuméi ?

Quò qu’ ale sert inne canchon, si in ‘n put nin ‘l canter ?

Conm’ inne viéle ànthyin-ne* si souvint rabachnèie*,

‘J vourroais chi v’nir à-pònt*, à rire et à canter,

Rapor qu’* chelle maladie*, qu’in seuche poefe ou gréhèi*,

Péqhe* ‘n inporte qheu pòhi, ‘n inporte qheu càrthié*,

Conme inne lànque ànchyin-ne* qu’in avoait obliyèie,

‘J vourroais chi v’nir à-pònt, à rire et à canter.

La, la

La, laNote music 011

La, la

La, la, la, la, la, la

La, la, la, la, la, la

Dins ‘ch momint in suspinse*, in put miux détrilher*,

Tous cheux qui vienche’te à-pònt, dzeur qui in put conpter,

Cheux qui nous époelerons*, cheux qui ‘n manque’te pònt d’ àdhier*,

Tous cheux qui vien’te à-pònt nous norir, nous sòn-nhier.

La, la

La, la

La, la

La, la, la, la, la, la

La, la, la, la, la, la

Note music 011Quanqu’ chés gouvérnémints s’ront core pus incrinqhèis*,

D’ avoér été ‘d bòn-sér, comint, chi, justifiyer,

A toutes chés inférmiéres, cinsiés et ouvériés,

Que puqu’ in est duizhipe*, puqu’ in est mal paÿèi, 

Dins ‘n inporte qheu càrthié, ‘d in monte in mioche piérdu,

In nous cmànde* ‘d ête in wérre sins nous avoér pérvnus*,

‘D chu qu’in dvro récaper* , ‘d tout chu qu’in n’ vourro pus,

Ch’est ‘l momint ‘d v’nir à-pònt, por vife et tout canger. 

Quò qu’ ale sert inne canchon, si in ‘n put nin ‘l canter ?

                                                                                     Avril 2020

Glossaire :

- ‘d bòn-sér : utile

- ànthyin-ne : antienne, refrain à deux coeurs

- rabachnèie : rabachée

- v’ni à-pònt : être utile

- rapor qu’ : parce que

- maladie : maladie pandémique

- gréhèi : nanti

- péqher : atteindre (maladie)

- pòhi : pays

- càrthié : quartier

- ànchyin-ne : ancienne

- suspinse : en suspens

- détrilher : trier, distinguer

- époeler : aider

- àdhier : aider

- incrinqhèis : endettés

- duizhipe : utile

- cmànder : demander

- wérre : guerre

- pérvnu : prévenu

- récaper : sauver

Heureusemint, si, in peut core les canter, et l'z'es partager. Merci pou tout cha, Jean-Claude!

 

 

114


Birds 2

114


 

Birds 4

 

HE BIN, OUAIS. V'LA!!

 

    I NOUS ONT PRINS POR DES CONS

(Air : Le Roi – Georges Brassens)       

 

Note music 011Seurmint qu’ i ‘n ‘l avoai’te pònt prédit,

Seurmint qu’ i ‘n ‘l avoai’te pònt prédit,

Més gins, ‘l avnue* ‘d chelle maladie*,

Més gins, ‘l avnue ‘d chelle maladie,

Em thiéte à coeper qu’ i nous ont

Prins, chi, tertous por dés cons !

Doeqhins* nous disoai’te, més anmis,

Doeqhins nous disoai’te, més anmis,

Qu’ ch’ ‘n étoait qu’inne gripette vnue ‘d Asie,

Qu’ ch’ ‘n étoait qu’inne gripette vnue ‘d Asie,

Em thiéte à coeper qu’ i nous ont

Prins, chi, tertous por dés cons !

Et ‘d autes qui ‘s croéyoai’te pus malins,Note music 011

Et ‘d autes qui ‘s croéyoai’te pus malins,

Qu’ ale sroait pàrtie ‘l étèi* qhivyint*,

Qu’ ale sroait pàrtie ‘l étèi qhivyint,

Em thiéte à coeper qu’ i nous ont

Prins, chi, tertous por dés cons !

Chés pontifs et chés mandàrins,

Chés pontifs et chés mandàrins,

‘S sont capin-nhèis*, chi, conme dés tchiens,

‘S sont capin-nhèis, chi, conme dés tchiens,

Em thiéte à coeper qu’ i nous ont

Prins, chi, tertous por dés cons !

Pierre, Paul, Jacques et tout’ ‘l conpan-hie,

Pierre, Paul, Jacques et tout’ ‘l conpan-hie,

Més gins, foque dés bastons ‘d apui*,

Més gins, foque dés bastons ‘d apui,

Note music 011Em thiéte à coeper qu’ i nous ont

Prins, chi, tertous por dés cons !

Chaqhin y va de ‘s téhorie,

Chaqhin y va de ‘s téhorie,

Inne fòs qu’ dins ‘l préche* in pàrle su li, 

Inne fòs qu’ dins ‘l préche in pàrle su li,

Em thiéte à coeper qu’ i nous ont

Prins, chi, tertous por dés cons !

Qu’ à Marseille in prizhe* ‘l chloroquine,

Qu’ à Marseille in prizhe ‘l chloroquine,

Et sieute* oetpàr* ch’est ‘l nicotine,

Et sieute oetpàr ch’est ‘l nicotine,

Em thiéte à coeper qu’ i nous ont

Prins, chi, tertous por dés cons !

Il est bin possipe, més chochons*,

Il est bin possipe, més chochons,

Qu’ ale nous mint chelle binde ed gilhons*,Note music 011

Qu’ ale nous mint chelle binde ed gilhons,

Em thiéte à coeper qu’ i nous ont

Prins, chi, tertous por dés cons !

Et qu’ à forche ‘d nous printe por dés soets*,

Et qu’ à forche ‘d nous printe por dés soets,

I fini’te él tiête su ‘ch bilho*,

I fini’te él tiête su ‘ch bilho,

Em thiéte à coeper qu’ i nous ont

Note music 011Prins, chi, tertous por dés cons !     Avril 2020

                                                       

Glossaire :

- avnue : arrivée

- maladie : maladie épidémique

- doeqhins : certains

- étèi : été

- qhivyint : prochain

- ‘s capin-nher : se crêper le chignon

- baston ‘d apui : personne de confiance

- préche : presse

- prizher : vanter

- sieute : sitôt

- oetpàr : ailleurs

- chochon : ami, copain

- gilhon : charlatan

- soet : sot

- bilho : billot

 

114


 

Grenouille

 

 

      ‘L WERRE ACH CORONAVIRUS

(Air : La Guerre de 14/18 – Georges Brassens)         

                                                                                            A tous chés conbatants ‘d ‘l onpe….

 

D’pus qu’ chés onmes*(homme) ont écrit ‘l histoére,

Edpus qu’ i batilhe’te à gogo,

Intér mille épieulries*(guerre) notoéres,

Sin in ‘m forchoait à foaire in chox*(choix),

Chi rinsàrèi*(confiné) dins ‘m bérnathiére*(cabinet d’aisance),

In ralingue*(en manque) ed torqhéte*(papier hygiénique) ‘’ Lotus ‘’,

De toutes chés wérres, chelle qu’ j’ai ‘l pus querre,

Ch’est ‘l wérre ach coronavirus,

De toutes chés wérres, chelle qu’ j’ai ‘l pus querre,

Ch’est ‘l wérre ach coronavirus !

 

Més gins contrérmint al Grante Wérre,

‘J ‘n ai pònt pu rapéqher*(rallier, rejoindre) Verdun,

Seulmint ‘m édmoranche*(résidence) à la mère*(mer),

Su ‘ch porò*(côte, littoral) à-costèi ‘d Equihen,

Dù qu’ ‘j espinte*(passer le temps) dés jornèies inthiéres,

Tsu ‘ch canapèi dvant ‘’ Canal +’’,

In ‘n put pònt dire qu’ cha seuche ‘l infér,

El wérre ach coronavirus,

In ‘n put pònt dire qu’ cha seuche ‘l infér,

El wérre ach coronavirus !

 

Còre miu que ‘l deuzhyin-ne wérre mondhiale,

Nein bzòn, més gins, ‘d printe el maqhi,

Por ête in éroe*(héros) lachon-nal*(national),

Foais conme Jean Moulin rinte ici,

Pi suis à l’ léte chés jésses bàriéres,

Et ‘n atchoute*(éternuer) pus dins ‘l ronibusse*(autobus),

Ch’est conme cha qu’in wàn-nhera*(gagner) chelle wérre,

Chelle wérre ach coronavirus,

Ch’est conme cha qu’in wàn-nhera chelle wérre,

Chelle wérre ach coronavirus !

 

 

Stalingrad, Austerlitz, Carthage,

Sont chi dés batales ‘d ésgon*(second) ràncq,

Si in lés conpàre ach càrnajhe,

D’ inne aprédin-nèie*(après-midi) à Auchan,

Ach réyon dés noulhes j’ai souffert,

Por mi ‘n avoér inne torque*(paquet) éd pus,

‘J conpte*(espérer) byin qu’in me ‘l balhera*(donner) ‘l cròx ‘d wérre,

De ‘l wérre ach coronavirus,

‘J conpte byin qu’in me ‘l balhera ‘l cròx ‘d wérre,

De ‘l wérre ach coronavirus !

 

‘L werre seurmint dpus ‘l pàrfon*(le fond) dés ajhes,

Ch’ ‘n est foqu’in ju por dés grants onmes,

In glorifiye por leu corajhe,

De Gaulle, Napoléon, Cambronne,

Que chés qhéssiéres*(caissiére), chés inférmiéres,

Peuche’te al-fin ‘s rétriqher*(bomber le torse), Jézusse ! 

Cha cange in molé dés oetes wérres,

Chelle wérre ach coronavirus,

Cha cange in molé dés oetes wérres,

Chelle wérre ach coronavirus !

 

Noviche à vife ‘d téles advintures,

Apré chincq  sémaines ‘d izolmint,

‘J ‘m apinse*(avoir l’impression), més gins, que chelle wérre dure,

Byin pus qu’ chelles qu’ont vétchues ‘lz ànchyins*(ancien),

Meinme si conme tout bòn mérlitér*(militaire),

‘J àrgrachie*(rendre grâce à quelqu’un) souvint ‘ch viux Bacchus,

Ale dure in étérnanme*(très longtemps) chelle wérre,

Chelle wérre ach coronavirus,

Ale dure in étérnanme chelle wérre,

Chelle wérre ach coronavirus !

 

 

     Avril 2020

 

114


 

EL'coup d'crayon d'no amisse JEAN-MARIE BRAILLON!

L'Donald, i s'trompe énormémint! Infin, i vaut miux in rire qu'in braire!

 

Dessin donald queudvaque

 

114


Pin pon, pin pon!!!!! Qui ch'est qu'i volé ches tuyaux?? Jean-Claude, i-est inépuisape, li! Grind merci!

 

 

 

       BRAZHIE*(incendie) A ‘L OPITA*(hôpital)

(Air : L’incendie à Rio - Maurice Tézé / Gérard Gustin)           

 

 

In plòn mitant ‘d chelle maladie*(maladie épidémique),

Métchins, sòn-nhieus*(soignant), ànbulanchiés,

Dins ‘lz opitas, ch’est ‘l fàrnazie*(folie),

Chaqhin ‘s déberdoulhe*(se démener) tous coetèis*(de tous côtés),

Tout coechèi-vétu*(sans perdre de temps), ‘n pònt trin-ner*(traîner, lambiner),

Sinhié*(sinon) tout va chi ésplozer,

Toutintécant*(pendant ce temps là) Macron, més gins, à l’ Elysée,

Agonit*(engueuler) ‘s minisse ‘d la sintèie…

Y a ti dés cofétes*(charlotte,coiffe) assé ? 

Dés masses*(masque de protetion) et dés écouvétes*(écouvillon) ?

T’as-ti tout byin comminder ?

Véran, cha qu’ minche à présser*(être urgent) !

A criyer au fu chaqu’ sémaine,

Tout ‘chl opita s’est inbrazéi*(embrasé),

In a meinme vu à BFM,

Dés spéchalisses nous aheurter*(alerter),

‘Dz épinques inglòsses*(épingle de sûreté), dés térmoumétes*(thermomètre),

Va seurmint dvoér in racater,

Toutintécant à l’ Elysée Macron ‘s inthiéte*(s’inquiéter),

Agonit ‘s minisse ‘d la sintèie…

Y a ti dés cofétes assé ? 

Dés masses et dés écouvétes ?

T’as-ti tout byin comminder ?

Véran, cha qu’ minche à présser !

Més ‘chl àrsin*(incendie) ‘n s’est pònt déscàn-nèi*(se déchaîner),

‘L grache à cheux qui nous ont sòn-nhièis*(soigner),

Et  à-vépe*(le soir) in va tous canter,

Dzeur nous balcons lés àrmàrchier*(remercier),

Dpu qu’in ’lzé foait à-rtorner al-péle*(à la pelle),

Ch’est pònt chés masses qui vont manqher,

Toutintécant à l’ Elysée Brigitte su ‘s viéle, 

  Maqhin-ne à-qheute ‘s y est àrdéyèie*(s’atteler ardemment à un travail)...

Ale s’est mise à ‘sz eures piérdues,

A n-in qheute chi al-broqhéte*(au point du jour),

Swatons*(souhaiter) que ‘l fille foaiche sin du,

Sinhié s’n onme*(homme) i est foutu !

              Avril 2020

 

114


 

Tourterelle

D'antenne à antenne 

le télégramme 

des tourterelles

 

Lampadaire 

2 tourterelles 

jouent les tourtereaux !

 

Ce soir

face au couchant 

j'ai souri 

                                                                        Nicolas Minair

Comme ch'est biau! Merci,Nicolas!

 

114


 

Grenouille 2

 

 

 

           ‘L CATSOERIE* ET ‘CH PANGOULIN

 

 

In jor au-sòr* in pangoulin, natif éd Chine,

Trécache* inne catsoerie qui f’soait chi inne léte-gri-nhe*,

« Dùch qu’éte va drole ’d òzhioe, in vélvépe* et ichi ? »

Ecmànde* nou pangoulin à chelle volante-soerie*,

« ‘J sus chi déconfortèie*, je ‘n te foais nin loupéte*,

Ch’est rapor à*chés gins qui brichoede’te* nou plin-néte*,

Qui zhigoulhe’te et fricasse’te*, touron*, às-ròte-bras*,

Qui àrde’te* nous fòrèies et récoefe’te ech clima, 

Epute’te* nous ouchéhins*, feudroait chi qu’ is àréte’te*,

Si in ‘n dzire pònt qu’ tsu ‘l thiére in ‘n voéche pus inne seule biéte ! »

Clanme* nou soerie-broqhéte* « In ‘n put nin indurer*,

Pus lonmint*, min chochon*, ‘d chés onmes leus maufaits* »,  

Adon nou pangoulin, tér* à pàrélhe* détréche*,

‘S déchide à ‘s méte in uëfe* et ropille* al poevréche* :

« Acoute, soerie-às-éles*, te ‘n pux nin ‘t àrbifer*,

Al-déjouque*, ‘j foais ‘l prouméche, toute crute éj te mingerai,

Et ‘j ‘m àrouterai* du résse et tin jor ed dévin-ne*,

S’ra pou él thiére inthiére, ém fille, inne ésgonte* vin-ne*,

Conme proumi ‘ch pangoulin a mingèi ‘l crocsoerie*, 

Et à ‘l eunmin-nitèie* qui ‘n avoait ryin sézi*,

Il avoait chi dvizé* d’ li don-ner inne lichon*,

Et ch’est dolon ‘ch quémin que vara ‘l soluchon.

In-wòe*, in bobinhioe*, gheulu* et égavlèi*,

Ragripe* nou pangoulin por li ‘s foaire à minger,

Ch’est insin, més anmisses, qu’a cminchèi nou calvér,

In coecnòr* byin pus grant que ‘l résse ed ‘l univér,

Core pus grant, més brafes gins, équ chés pires prédizhajhes*,

Qui dvoai’te nous mner tout dròt à nou prope détindajhe*,

El débou* ‘d nou nachon*, nous chés fiérqhus bipétes,

Més babaches au pònt ‘d* ‘n avoér pònt prévu ‘d àrméte*,

In ‘n ricasse*pònt inpunhémint d’in pangoulin,

In ‘d chés bistracqs* ed més anmisses ‘l avoait conprins,

Dézou ‘s qhurache*, mitan qu’acoute*, mitan capon*,

I tnoait ‘l avnir ‘d ‘l eunmin-nitèie intér sés mòns*,

El confin’mint, chés jésses bàriéres, tout ‘ch tralala,

Ont triyonfèi de ’l vie ‘d édvant, mourne* consta,

M’n histoére al-groche-morziue* muche él mouralitèie :

Ch’est qu’ ‘d in pus piti qu’ li feut toudis s’in défier*... 

                                                                          Avril 2020

Glossaire :

 

- catsoerie : chauve-souris

- in jor au-sòr : un soir

- trécacher : rencontrer

- foaire inne léte-gri-nhe : faire grise mine

- in vélvépe : à la tombée de la nuit

- écmànder : demander

- volante-soerie : chauve-souris

- déconfortèie : désespérée

- foaire loupéte : faire la tête

- rapor à : à cause de

- brichoeder : abîmer

- plin-néte : planète

- fricasser : massacrer

- touron : partout

- à-ròte-bras : à tour de bras

- àrder : brûler, incendier

- éputer : polluer

- ouchéhin : océan

- àréter : s’arrêter

- clanmer : clamer

- soerie-broqhéte : chauve-souris

- indurer : supporter, endurer, souffrir avec patience

- lonmint : longtemps

- chochon : ami, copain

- maufait : méfait

- tér : sensible, compatissant

- pàrélhe : telle

- détréche : angoisse

- ‘s méte in uëfe : agir

- ropilher : répondre audacieusement

- poevréche : pauvresse

- soerie-às-éles : chauve-souris

- ‘s àrbifer : résister

- al-déjouque : au lever du jour

- ‘s àrouter : s’occuper

- dévin-ne : malchance

- ésgonte : seconde

- vin-ne : chance

- crocsoerie : chauve-souris

- eunmin-nitèie : humanité

- sézhir : comprendre

- dvizer : décider

- lichon : leçon

- dolon : au bord de

- in-wòe : en chemin

- bobinhioe : homme petit

- gheulu : cupide, avide

- égavlèi : affamé

- ragriper : capturer

- coecnòr : cauchemard

- prédizhajhe : prédiction

- détindajhe : extinction

- débou : fin

- nachon : espéce

- au pònt ‘d : au point de

- àrméte : reméde, solution

- ricasser : se moquer

- bistracq : humoriste

- qhurache : carapace

- qu’acoute : docile

- capon : mutin

- mòn : main

- mourne : triste, sombre

- al-groche-morziue : sans prétention

- ‘s défier : se méfier

 

Ha bin non, ch'étot d'autes biêtes. Ch'est des pus tiotes qu'i faut s'déméfier.

 Merci à ti,Jean-Claude,pou tous ches testes fin bin tournés!

 

114


 

In tourne in rond, in tourne un rond... Comme el'gouvernémint!

 

‘J SUS INGAZERNEI*  A ‘M MAZHON

(Air : Je suis un homme - Philippe Paradis / Zazie De Truchis / Jean-Pierre Pilot )           

 

Note music 011‘J sus ingazérnèi à ‘m mazhon, 

Intér min cali*, min balcon,

Rinfreumèi, chi, conme in prizhon ;

‘J tournaque* in ron, ‘j tournaque in ron. 

‘J sus, chi, tout seu conme dés milhons,

A torner in cajhe tél in lhion,

Rapor* in mécant vibérion*

‘J tournaque in ron, ‘j tournaque in ron.

‘J avoais dés reufes* et ‘d ‘l’ ànbichon,

Inne bute* dvànt mi sins troep ‘d càrdons,

Dins min forni*, dins min buron*,

‘J tournaque in ron, ‘j tournaque in ron.

Pàr chés tànps, més gins, ‘d abindon,Note music 011

‘J foais dés goguettes et dés canchons,

Por ‘mz anmisses et por més chochons*,

‘J tournaque in ron, ‘j tournaque in ron.

A-vépe*, in nous sàrmon-ne,

Voéyez lés foaire, tous chés roufions*,

Dés moques*, souvint dés pron-nes*,

In nous a prins, prins por dés cons !

Tans ‘d vaque*, més gins, por él sézhon, 

Nwéle às-tizhons et Paque à-pron*,

Meinme ‘ech tans bat ‘l bérloque*, énnon,

‘J tournaque in ron, ‘j tournaque in ron.

‘J sus à-débale* dins més coechons*,

Note music 011‘J cafoulhe du nòr*, pire qu’ du carbon,

Dins ‘m thiéte ch’ ’n est qu’in mélimélon*, 

‘J tournaque in ron, ‘j tournaque in ron.

A-vépe, in nous sàrmon-ne,

Voéyez lés foaire, tous chés roufions,

Dés moques, souvint dés pron-nes,

In nous a prins, prins por dés cons !

Os ‘n s’rons chi foqu’ dés piérdeus*, toudis dés esqheus*,

De ‘ch ju chés esclus*, cheux qu’in ‘n voét pus, qui ‘n conpte’te pus,

Dzeur inne thiére choulèie*, inne thiére sacajèie*,

Rapor ‘chl léyédalé* ‘d ‘l eunmin-nitèie*...

Tt-au-lon du jor*, qhée punhichon ,

Vioetrèis* dvànt ‘l télèie, chés capons*,

Nous rbate’te* toudis lés meinmes sàrmons,

Os tournaqhons, os tournaqhons.

In est , més gins, conme el machon,

Au pyid ‘d ‘ech muré por fort lon*,

In avanche, chi, conme dés coulhons*,

Os tournaqhons, os tournaqhons.

Adon, nin ‘d bleuzvue*, ‘d abuzhon*,Note music 011

‘L monte vo canger qu’in ‘l veuche ou non,

Puche, més gins, qu’apré in ‘n seuche pònt, 

Prins por dés cons, prins por dés cons.

‘J tournaque in ron, ‘j tournaque in ron...

 

Texte de JEAN-CLAUDE LAMPIN

 

Glossaire :

 

- ingazérnèi : confiné

- cali : lit

- tournaqher : toutner en rond

- rapor : à cause de

- vibérion : vibrion

- reufe : rêve

- bute : vie

- forni : cuisine

- buron : bureau

- chochon : copain

- à-vépe : au soir

- roufion : donneur, dénonciateur

- foaire dés moques : se moquer

- pron-ne : remontrance

- tans ‘d vaque : mauvais temps

- nwéle às-tizhons et Paque à-pron : Noël au tisons, Pâques au balcon

- bate él berloque : perdre la raison

- ête à-débale : avoir le moral à zéro

- coechon : chaussette

- cafoulher du nòr : broyer du noir

- mélimélon : mélange

- piérdeu : perdant

- esqheu : perdant

- esclu : exclu

- choulèi: brutalisé

- sacajèi : pillé

- léyédalé : négligence

- eunmin-nitèie : humanité

- tt-au-lon du jor : à longueur de journée

- vioetrèi : vautré

- capon : mauvais sujet, canaille

- rbate : rabâcher

- sàrmon : sermon

- lon : longtemps

- coulhon : poltron

- bleuzvue : illusion

- abuzhon : illusion

 

114


 

 

Ajouter un commentaire